Des expressions percutantes du 16e siècle

Des expressions percutantes du 16e siècle

Noël du Fail, le Rabelais breton, met en scène des ruraux de la région rennaise dans ses romans facétieux, avec des expressions imagées mais surprenantes pour l’homme du 21e siècle. A travers ces métaphores transparait l’univers culturel des contemporains de l’auteur, à l’époque de la Renaissance.

Les inondations de janvier 1995 (vidéo)

Les crues centennales sont réputées arriver à chaque fin de siècle dans la région. Et bien, au XXe siècle, c’était en janvier 1995. Bernard Delahaye était là avec son camescope pour capter à Acigné ces débordements exceptionnels.

Quand la rage faisait rage

Quand la rage faisait rage

Les chiens enragés, quand ce n’était pas les loups, semaient la panique au 19e siècle. Et il avait de quoi quand on lit les rapports des maires, gendarmes et préfets d’Ille-et-Vilaine. Ce n’est qu’au 20e siècle que cette terrible maladie régressa, grâce aux dispositions prisent pour la prévenir et à Louis Pasteur.

Constructions en bauge (dossier et vidéo)

Constructions en bauge (dossier et vidéo)

Dans le Bassin rennais on peut encore admirer beaucoup de constructions en terre. Cet article, illustré par de multiples exemples acignolais, vous dévoilera la technique de construction de ces bâtiments anciens… mais aussi, parfois, récents. La restauration d’un manoir à Trimer (Ille-et-Vilaine) est l’occasion d’une formation à la construction de murs en bauge (filmé par le club vidéo THF 36 de Thorigné-Fouillard).

Dans les tiroirs d’Eugène de Maugère

Dans les tiroirs d’Eugène de Maugère

Les tiroirs d’Eugène Maugère, du village d’Épargé, recèlent des trésors. D’humeur toujours malicieuse, notre homme conserve une multitude de documents curieux, amusants. Et, au milieu de ceux-ci des photographies familiales permettant de parcourir une jeunesse à la ferme, comme la…

Le carnet de captivité de Baptiste Fougeroux

Le carnet de captivité de Baptiste Fougeroux

Après cinq ans de captivité en Allemagne, Baptiste Fougeroux, cordonnier acignolais, ramena au pays un carnet de notes prises sur place et précieusement conservé par son fils. Un témoignage exceptionnel qui nous permet de mieux comprendre l’univers mental des captifs et son évolution au fil des mois et des années de stalag, expérience qu’eurent à vivre 1 800 000 soldats français, dont 200 Acignolais.

Le sabotier en sa hutte

Le sabotier en sa hutte

Derrière la carte postale intitulée « Une hutte de sabotiers près d’Acigné », des représentants du petit peuple de la forêt de Rennes qui vivait en marge de la société. Habitués à de rudes conditions de vie mais appréciant leur relative liberté par rapport au monde paysan, leur intégration dans la société rurale fut précipitée par l’écroulement du marché du sabot au XXe siècle